Armoiries

Municipalité de
Saint-Modeste

ArmoiriesMunicipalité de Saint-Modeste
Le mardi 17 octobre 2017 à 11:10
Armoiries

Municipalité de Saint-Modeste

Histoire de Saint-Modeste

Présentation générale
À l’origine de la paroisse, sa vocation se tournait vers l’agriculture et le défrichement. L’acharnement des habitants à la prospérité de la paroisse font d’elle, aujourd’hui, un milieu économiquement stable. Avant la fondation de la paroisse, les habitants consacraient énormément de temps à ouvrir des chemins. Aussi, ils leur restaient bien peu de
Histoire de Saint-Modeste
Municipalité de Saint-Modeste
À signaler
[Annonce]

Sujet :

Saint-Modeste - Vue aérienne

À l’origine de la paroisse, sa vocation se tournait vers l’agriculture et le défrichement. L’acharnement des habitants à la prospérité de la paroisse font d’elle, aujourd’hui, un milieu économiquement stable. Avant la fondation de la paroisse, les habitants consacraient énormément de temps à ouvrir des chemins.

Saint-Modeste - Presbytère La construction du presbytère a commencé en 1853 et l’ouverture des registres eut lieu également en 1853.

Le 3 septembre 1856, on fit l’érection canonique de la paroisse. Le 11 décembre de la même année fut la date de la fondation civile de la Municipalité.


Organisation scolaire

Saint-Modeste - École Dès 1871, il y avait des maisons d’école à Saint-Modeste. La municipalité "scolaire" comprenait 3 arrondissements avec une école dans chacune.

Plusieurs maisons d’école s’installaient dans la résidence de l’un des commissaires. En 1872, on entreprit la construction et l’ouverture d’une quatrième école, et en 1885, une cinquième école.

Aussi, il leur restait bien peu de temps pour mettre sur pied une institution religieuse.

En 1846, le curé de Cacouna, monsieur Benjamin Grenier, s’occupa de former une paroisse dans le canton Whitworth. On pensa à construire une chapelle en 1847. Le nom de la paroisse vient de la visite dans la Province du Bas-Canada de Monseigneur Modeste Demers en 1848. Il se rendit à Cacouna et en signe d’amitié pour le curé Grenier, qui commençait la construction de la chapelle, il donna son nom à la paroisse.


Première chapelle
Saint-Modeste - Église

La première chapelle fut construite de 1848 à 1849. En 1849 on procéda à la bénédiction de la chapelle et du cimetière. Malheureusement, en 1866, la chapelle brûla. On eut la permission de reconstruire en 1867 une église en remplacement de celle incendiée. Elle sera bénie en novembre 1869.

En 1908, on fit l’acquisition d’un terrain avoisinant la route de l’église afin de reconstruire l’école numéro 1. Puis, on fit la même chose avec l’école numéro 2.

En 1928, on reconstruit l’école numéro 4 et pour une seconde fois, en 1942, c’était le tour de l’école numéro 3 et les reconstructions ne cessèrent de s’accroître. On songea donc à la construction d’un couvent au village.

En 1955, on obtint la permission de l’Instruction Publique pour ériger une école de 6 classes avec une résidence. En 1958, on fit sa bénédiction et les Soeurs de l’Enfant-Jésus vinrent s’y installer jusqu’en 1974 où la Commission scolaire de Rivière-du-Loup prit en charge l’administration.

Depuis ce temps, la Municipalité de Saint-Modeste a subi plusieurs améliorations pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

La première cloche fut bénie en août 1857. Suite à l’incendie, on dut emprunter une cloche. En 1884, on acheta deux (2) cloches. Lors du centenaire de la paroisse, on fit la bénédiction de 3 nouvelles cloches et cela forma un carillon.

Presbytère

Le premier prêtre résident à Saint-Modeste s’installa en 1853.

Dernière mise à jour 2017-06-18 14:45:43
  • Partager
Copyright © 2010-2017 Municipalité de Saint-ModesteMunicipalité de Saint-Modeste - Tous droits réservés.